A

MARIN JANNOT DIT LACHAPELLE

baulne_en_brie_église_06 lachapellem2121sept saint_agnan_église_01

VALLÉES-EN-CHAMPAGNE

Depuis le premier janvier 2016, les communes de La Chapelle-Monthodon, Saint-Agnan et Baulne-en-Brie, sont réunies sous le toponyme de Vallées-en-Champagne. C'est le maire de Baulne-en-Brie, Bruno Lahouati qui a été élu, les deux autres maires, Jacqueline Picart (La Chapelle-Monthodon) et Claude Picart (Saint-Agnan) sont les maires « délégués ».

Cette nouvelle commune est située au sud de l'Aisne, bordée de champs, de prés et de bois, mais aussi de vignes de l'AOC Champagne.

Note : Dans le bandeau, ci-haut, les églises de Baulne-en-Brie, de La Chapelle-Monthodon et de Saint-Agnan.

valleeschampagnemaires

De gauche à droite : Claude Picart, viticulteur, Jacqueline Picart, viticultrice et Bruno Lahouati, artisan en horlogerie et bijouterie.

cartevalleeschampagne

Dans un article de La Vache odonienne, no.·46, intitulé Les mots ont une histoire, Bernard Boller nous raconte l’origine des noms de lieux qui composent la nouvelle commune. Il écrit·: «·Les plus anciens noms nous sont parvenus plus ou moins altérés depuis le règne de Philippe·1er (1059·-·1108). À cette époque, le Comté de Champagne n’était pas encore rattaché à la France.·» Voici la description toponymique des trois communes, présentée par Bernard Boller.

La Chapelle-Monthodon

Capella ad montem odonis (La Chapelle près du mont de Eudes). C’est par ces quatre mots latins que fut fixée pour la première fois l’identité du village. On peut lire cette appellation dans une charte du XIe siècle (1093) provenant des archives de Saint-Jean-des-Vignes, ancienne abbaye, à Soissons. Cette dernière entendait y préciser les droits et bénéfices dont elle disposait sur le territoire afin de l’administrer.

Les comtes de Châtillon-sur-Marne, sous les Carolingiens, possédaient de nombreux domaines dont certains se trouvaient sur l’aire villageoise. Odon (Eudes) et Wido ou Guido (Guy) ont leurs noms cités plusieurs fois dans diverses chartes locales. La tradition veut qu’un certain Odo (Eudes) soit le premier abbé de Saint-Jean-des-Vignes.

Sur un territoire, pendant au hameau de Monthodon, sous Chézy, un lieu-dit porte le nom de Guidoderie·; ce dernier donne à penser que Guido, cosignataire de la charte fondatrice de Saint-Jean-des-Vignes, était en ce lieu également possessionné. Plus tard, la coutume a perpétué ce mode patronymique et nous a donné les lieux-dits tels·:·les Piots ; les Fourniers, le Clos Milon, etc.

Baulne-en-Brie

Le toponyme Belna apparait en 1110 et a pour origine Belenos qui, dans la mythologie celto-gauloise, est une divinité astrale. Belna, en gaulois Belena, est le féminin de Belenos, assimilable à Appolon.

Saint-Agnan

Un cartulaire soissonnais, maintes fois révisé, signale que dès 1076, on retrouve le nom de Sanctus Anianus in pago Briacensi, soit Saint-Agnan en pays de Brie.

En ces temps reculés, ces trois paroisses, depuis devenues communes, étaient déjà sous l’égide d’un même pouvoir ecclésial, celui des Augustiniens. L’histoire et la géographie ont toujours été à l’origine des communautés humaines. Mais en cette période capétienne, seuls quelques puissants lettrés, comtes et évêques, s’attribuaient le droit de définir et d’inscrire sur parchemin les toponymes.

Aujourd’hui, après dix siècles d’évolution langagière et de flux politiques, la majorité des trente-trois conseillers municipaux ressortissants des communes de Baulne-en-Brie, La Chapelle-Monthodon et Saint-Agnan a décidé de créer une commune nouvelle de 4 124 hectares ayant pour objectif la mutualisation des moyens et de faire naître des synergies utiles à l’ensemble des habitants.

Mairie de Vallées-en-Champagne, 1 Place de l'Église, 02330, Vallées-en-Champagne, France. Adresse électronique.

INAUGURATION DE LA NOUVELLE COMMUNE

⇧ Ce site est hébergé gratuitement @
@