A

MARIN JANNOT DIT LACHAPELLE

bandeausepiaroughpastels1

LA CHAPELLE-MONTHODON

Dans l’acte de mariage de Marin JANNOT et de Françoise BESNARD, daté du 30 août 1655, on indique que Marin est le fils de Robert JANNOT et de Jeanne De PIENNES, de la paroisse de La Chapelle-soubs-Monthauson, près de Château-Thierry. On comprend qu’il s’agit de la commune de La Chapelle-Monthodon.

Située au centre du département de l'Aisne, cette commune fut fondée dans la vallée du Saconnay et est bordée par le bois du Breuil. Anciennement, la commune eut pour nom latin « Capella ad montem Odonis », littéralement « La Chapelle au Mont Odon ». Le dernier seigneur fut le duc de Bouillon.

L'église de la Nativité-de-la-Sainte-Vierge fondée au XIIIe siècle a été classée monument historique notamment, grâce au carrelage de sa nef en terre émaillée. On peut aussi visiter le Calvaire de La Verdure, monument commémoratif. On trouve aussi trois anciens lavoirs. La municipalité compte environ 200 habitants. Les principaux revenus viennent de la polyculture et de la vigne. La municipalité se situe sur la «Route du champagne».

LES MOTS ONT UNE HISTOIRE : ORIGINE DU MOT « ODON »

Article de Bernard Boller, La Vache odonienne, no. 46, novembre 2015

Nous commençons une série visant à saisir l’origine des noms de lieux de notre village. Les plus anciens, nous sont parvenus plus ou moins altérés depuis le règne de Philippe·1er (1059 †1108). Le comté de Champagne n’était pas encore rattaché à la France. Le premier de ces toponymes est bien-sûr La Chapelle-Monthodon. Nous en avons donné la traduction dans la rubrique Point de vue : La Chapelle près du mont de Eudes. Quel peut-être ce mystérieux Eudes ? Les comtes de Châtillon-sur-Marne, sous les carolingiens, possédaient de nombreux domaines dont certains se trouvaient sur l’aire villageoise. Odon (Eudes) et Wido ou Guido (Guy) ont leurs noms cités plusieurs fois dans diverses chartes locales. La tradition veut qu’un certain Odo (Eudes) soit le premier abbé de Saint-Jean-des-Vignes1. Sur un territoire, pendant au hameau de Monthodon, sous Chézy, un lieu-dit porte le nom de Guidoderie ; ce dernier donne à penser que Guido, cosignataire de la charte fondatrice de Saint-Jean-des-Vignes, était en ce lieu également possessionné. Plus tard, la coutume a perpétué ce mode patronymique et nous a donné les lieux-dits tels : « les Piots ; les Fourniers, le Clos Milon… ».

1. B.N.F. Paris, nal.,713, p., 73 et lat. 11004 (XIIIe s.).

Carte des possessions de Saint-Jean-des-Vignes, entre 1100 et 1110, établie par Sheila Bonte, in Bibliotheca Victoria XV, figure n° 28. Éd. Brépols, Turnhout, Belgique, (2003)

VISITE DE LA CHAPELLE-MONTHODON BULLETIN MUNICIPAL : DES COUSINS
NOUVELLES DE LA CHAPELLE-MONTHODON BULLETIN D'INFORMATION : LA VACHE
DÉVOILEMENT D'UNE PLAQUE COMMÉMORATIVE VALLÉES-EN-CHAMPAGNE
⇧ Ce site est hébergé gratuitement @
VISITE DE LA CHAPELLE-MONTHODON NOUVELLES DE LA CHAPELLE-MONTHODON BULLETIN D'INFORMATION : LA VACHE DÉVOILEMENT D'UNE PLAQUE COMMÉMORATIVE VALLÉES-EN-CHAMPAGNE @